Accueil > ACTIVITES > Séminaires et colloques > Colloque Philippe de La Hire

Colloque Philippe de La Hire

Entre Architecture et Sciences

Colloque Philippe de La Hire
Entre Architecture et Sciences
organisé par

Antonio Becchi (Max-Planck-Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin),
Hélène Rousteau-Chambon (université de Nantes)
Joël Sakarovitch (ENSA Paris-Malaquais et université Paris-Descartes) 
 
 
Jeudi 24 juin 2010 
14h à 18h
Galerie Colbert
salle Walter Benjamin
2 rue Vivienne
75002 Paris
 
Vendredi 25 juin 2010
9h,30 à 18h
ENSA Paris-Malaquais
1 rue Jacques Callot 75006 Paris

Samedi 26 juin 2010
9h,30 à 13h
Académie d’Architecture
9 place des Vosges
75004 Paris
 

Philippe de La Hire (1640-1718), destiné à la peinture par son père Laurent de La Hyre (1606-1656), se tourna, à partir de 1664, vers le domaine scientifique en manifestant des intérêts très diversifiés puisque, cartographe du royaume avec Picard (1678-82), il pratiqua aussi la géométrie, l’hydraulique, la gnomonique, la mécanique et l’astronomie.
Entré à l’Académie royale des sciences en 1678, il fut nommé professeur à l’Académie royale d’architecture en 1687, sans jamais avoir fait oeuvre d’architecture, et fut très actif dans les deux institutions.
Ce savant universel figure dans toutes les biographies d’hommes de sciences et son activité de peintre a été récemment remise à jour par Madeleine Pinault-Sorensen. Mais son rôle de professeur à l’Académie d’architecture a été encore peu étudié.
Ce colloque réunissant historiens des sciences, historiens de l’architecture et historiens de l’art permettra de mieux mesurer la place de cet homme dans les champs variés dans lesquels il se distingua et de le confronter à ses contemporains Picard, Cassini et Mariotte. Il mettra aussi en exergue les liens profonds qui unissent l’architecture et les sciences à la fin du XVIIe siècle et dans les premières années du XVIIIe siècle.
Cette manifestation est organisée avec le soutien du laboratoire Géométrie-Structure- Architecture de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais, de l’Institut national d’histoire de l’art, de l’Académie d’architecture, du département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’université de Nantes, du Max Planck Institute for the History of Science et de l’Association Edoardo Benvenuto.