Accueil > ACTIVITES > Discours et éloges > Éloges > Hommage à Jean LE COUTEUR

Hommage à Jean LE COUTEUR

par Albert CONSTANTIN le 4 novembre 2010

HOMMAGE A JEAN LE COUTEUR


Par Albert Constantin

 

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Membres de l’Académie,

Chers Amis,

Je suis très sensible à l’honneur que l’Académie veut bien me faire et je suis conscient de vivre un moment privilégié. J’appréhende cependant cet instant, car il m’incombe de faire l’éloge de celui auquel je vais succéder et qui nous a quitté le 30 mai dernier : Jean Le Couteur que certains d’entre vous ont eu la chance d’apprécier.

 

Je voudrais d’abord saluer la présence de Madame Madeleine Le Couteur, de ses enfants et petits enfants dont je sais l’admiration qu’ils portaient tous à Jean. Je vous prie, Chère Madeleine, de bien vouloir ne pas me tenir rigueur des imprécisions, oublis ou raccourcis que cet éloge se permettra. Vous m’avez donné l’opportunité de rencontrer Jean Le Couteur pour essayer de le comprendre, en me recevant chez vous en présence de votre fille Ariane et de votre belle fille Régine. Je vous en remercie. Régine, m’a beaucoup aidé en recherchant, dans vos archives, avec votre complicité, les photos susceptibles d’illustrer mon propos. Jean a toujours voulu demeurer discret, loin des médias et des honneurs futiles, aujourd’hui l’Académie lui rend hommage après l’avoir accueilli parmi les siens en 1983.

 

Je voudrais également remercier Madame Noémie Lesquins qui a rédigé une remarquable thèse d’archiviste sur Jean Le Couteur. Elle a, en particulier, permis de classer ses archives à l’Institut Français d’Architecture, en 1988. Lors de la rédaction de sa thèse, elle a eu le privilège d’enregistrer les entretiens qu’elle a eu avec Jean durant près de 2 années. Ces bandes magnétiques que je n’ai pu à ce jour écouter, sont déposées à l’IFA. Elles sont d’un intérêt majeur pour la connaissance et la compréhension de l’œuvre que nous a laissée Jean Le Couteur.

J’ai eu la chance par contre de disposer de l’enregistrement d’une émission de François Chaslin diffusée le 17 mars 2005 sur France Culture, intitulée « Surpris par la nuit ». Au cours de l’émission, Jean Le Couteur a été amené à retracer sa vie professionnelle : il l’a fait avec l’humilité que ceux qui l’ont fréquenté lui connaissent.

Je vais tenter de retracer le parcours de cet homme généreux, infatigable travailleur, obstiné et toujours discret qui a été animé durant toute sa vie de passions qu’il ne cessera de partager avec ses proches.

 

Télécharger l’hommage complet